Gravissant à petit feu les échelons sans se précipiter, INHO (Investir dans l’homme) une association à but non lucratif a organisé le samedi 1er mai 2021 une journée de reboisement à (Morne Fèm) Cazale dans la commune de cabaret. Il faut dire que c’est le résultat d’un long travail bien que la tâche n’ait pas été facile, car nous avons rencontré de nombreuses difficultés économiques. Nos remerciements les plus sincères aux généreux donateurs qui nous ont supportés.

Tout a commencé avec une réunion du comité exprimant le désir d’organiser une journée de reboisement à Cazale, car en voyant comment l’érosion dévaste la région. Les montagnes sont rasées, les arbres sont abattus, il est plus que nécessaire d’agir et de projeter cette reforestation et l’on s’est réparti en groupe pour effectuer les tâches : Steeve et Miler s’occupaient de l’achat des plantules qu’ils ont pu trouver à l’Archahaie et à Damien (en plaine). Saphar et Fabienne se souciaient de la planification de la journée, de la préparation du menu pour nourrir les jeunes. Et moi, la noble tâche était de sensibiliser et d’organiser une formation pour les jeunes. Encore que les responsabilités aient été partagées, cela n’empêchait pas qu’on avait rencontré beaucoup de difficultés. Au point de vue financier, notre organisation n’a pas vraiment de grand fonds. À chaque activité, nous ne faisons que compter nos sous. Il nous a fallu plusieurs allers-retours à Cazale pour s’assurer que tout sera prêt avant le grand jour. Afin qu’il y ait un suivi régulier par les habitants du village – nous avons invité les Cazalais à venir travailler avec nous. Car nombreux sont ceux qui organisent des journées de reboisement, mais sans faire de l’entretien pour assurer une bonne croissance du terrain et des petits arbres. 

Après l’achat des plantules, le transport était le plus grand de nos soucis. On avait au moins 400 plantes et il nous a fallu faire plusieurs trajets, car le véhicule qui était à notre disposition ne pouvait les transporter en un trajet. Nous étions motivés, car nous croyons qu’en travaillant ensemble et en réunissant nos compétences nous pourrions accomplir de grandes choses. 

Plusieurs parmi ceux qui participaient à notre camp chantier (agriculture) en été 2020 étaient présents. Pour beaucoup d’entre nous, c’étaient les retrouvailles. Et ‘‘faire la connaissance’’ pour d’autres. Genel membre de la cellule INHO à Cazale comme d’habitude était notre guide. Macky de Carrefour était notre animateur. De Port-de-Paix était venu Julméus que nous aimions tant entendre parler à cause de son fameux accent des gens du nord-ouest. Delicien, dit Del était notre photographe. Stanley nous a rejoints pour la première fois.  Enfin, le plus jeune et le plus gentil d’entre nous, Tom venant de la zone métropolitaine. 

On a débuté avec une séance de formation le vendredi 30 avril sur les conséquences du réchauffement climatique et l’importance du reboisement suivi des travaux en atelier d’où les jeunes s’exprimaient clairement sur leur engagement à bien servir leur communauté et l’ensemble des actions qu’ils auront à poser surtout dans le cadre d’assurer l’entretien des plantules. On pouvait sentir la détermination qui animait ces jeunes de 12 à 17 ans. 

Et le 1er mai, jour tant attendu la belle et grande journée de reboisement. L’effectif dépassait nos attentes plus de quatre-vingts jeunes étaient présents, mais ce qui m’a le plus impressionné c’est la présence en grande quantité des enfants de moins de 10 ans exprimant leur volonté à venir y reboiser et qui n’ont pas peur d’escalader la montagne. C’est avec un cœur de joie, des sourires aux lèvres et des plantules en main (aidés aussi par nos chevaux) que les jeunes Cazalais participaient ardemment à cette belle reforestation dans un esprit convivial et fraternel tout en chantant nos célèbres chants régionaux venant de partout. 

Nous avons fait choix de la montagne pour reboiser avec des arbres forestiers parce que nous voulions que les habitants cessent de faire de l’exploitation forestière. Qu’ils arrêtent d’abattre les arbres pour faire du charbon de bois. Et c’est dans cette optique que les jeunes à travers les travaux en atelier ont promis de faire tout ce qui est possible pour combattre la déforestation en commençant dans cette zone qu’ils ont pu reboiser. Ils interdirent de faire venir du bétail chose qui pourrait nuire à la bonne croissance des plantules, ils interdirent de mettre le feu et de n’abattre sous aucun prétexte les plantules qui deviendront à l’avenir de grands arbres .Ils s’organiseront en petit groupe afin de sensibiliser les habitants à ne pas les couper dans le but qu’elles restent sous terre ferme et solide pour nous aider à combattre par exemple  l’inondation, l’érosion et apporter tous les bienfaits que procure une belle reforestation. 

Une fois reboisé, tout n’est pas encore terminé, nous sommes descendus pour continuer l’animation de chants et de danses. Et nous avons pris notre repas de midi. Après le départ des jeunes, comme d’habitude le comité se réunissait pour faire le bilan de la journée. Nous avions tout planifié du début à la fin et reboiser la zone n’est que le début, car la finalité est de mettre sur pied une pépinière à Cazale contenant des arbres forestiers et fruitiers dans le but de ne plus aller chercher des plantules dans les lieux lointains et qui sont très couteuse, mais de préférence d’en avoir à notre guise en grande quantité en plantant les arbres forestiers dans les montagnes et les fruitiers dans les places publiques, les écoles et même dans la cour des gens. C’est le projet à long terme de l’association INHO en ce qui concerne le reboisement. Nous avons prévu d’organiser une journée similaire au moins une fois par année, de visiter les plantes tous les mois et c’est que nous avons fait ce 5 juin 2021 qui est aussi la journée mondiale de l’environnement. Une partie de notre équipe est allée à Cazale pour voir comment ils grandissent et d’en faire le suivi. Seuls nous ne pouvons rien faire c’est pourquoi chers lecteurs, nous sollicitons votre aide dans l’idée d’aider ces jeunes à aider leur communauté à grandir. Nous vous invitons à visiter notre blog http://www.investirdanslhomme.home.blog pour nous conseiller, nous supporter financièrement, car le meilleur (Camp de formation au fin mois d’août) reste à venir.

Jean Charles Roberval Raymond